Edito de la semaine

LA GUERRE SANS NOM

C’est la guerre ! Le mot a été lancé par la catapulte de la communication.

Il faudrait savoir pourquoi nous sommes dans une guerre sans nom, sans fin, sans front, sans lois, sans l’avoir déclarée, sans protagonistes bien dénombrés. Mais il faut laisser cette tâche aux historiens et aux littérateurs. Ils ne demandent qu’à abonder par leurs ouvrages la longue et sanglante épopée humaine. Chacun veut s’inscrire dans la continuité de Thucydide, de Plutarque, de Michelet, de Lavisse, de Max Gallo.

Les politiciens se rêvent plutôt dans l’action avec Périclès, Alexandre, Louis XIV, Bonaparte, Clémenceau, de Gaulle.

La mer méditerranée fut longtemps un lac romain. Certes les Arabes s’y sont largement installés et ont souvent convoité ses rives nord. Mais qu’ils aient été cantonnés dans les rives sud ne saurait accréditer l’idée selon laquelle la « mare nostrum » serait le siège d’un naturel mouvement respiratoire de l’histoire.

Toute revendication territoriale nécessite de bien préciser les repères, géographiques et historiques, qui serviront de référence.

Quelles soient humaines, temporelles ou géographiques, toutes les références sont un peu courtes pour appréhender la situation d’aujourd’hui qui ne ressemble à nulle autre malgré les rapprochements proposés par les érudits.

Les intérêts transigent parfois, les passions persistent. Or cette drôle de guerre que nous subissons est un entrelacs d’intérêts et de passions dont les pires sont les luttes de pouvoir, l’intégrisme religieux, l’intolérance, les rancunes, les rancœurs, la haine, le désir de vengeance. Chaque jour apporte la preuve que la terreur est un mode d’action banal, ravageur, diffus, discret dans ses préparatifs, praticable sans grands moyens, à petite ou à grande échelle.

Grand ordonnateur de contradictions, l’état de droit des démocraties, y trouve des limites tant dans la prévention des attentats que dans leur répression.

Pour commercer et vivre agréablement, nous autres Européens avons, sans grandes précautions, ouvert nos portes au monde, cependant que notre pays inscrivait le principe de précaution dans le marbre de sa constitution. Le marbre est moins dur à ciseler que les réalités vivantes.

Dans la mouvance rétrograde du pacifisme ambiant, nous avons voulu « toucher les dividendes de la paix » et de l’éclatement du bloc soviétique. En une vingtaine d’années, nous avons amenuisé notre système de défense, supprimé le service militaire obligatoire. Nous saupoudrons maintenant ce qu’il nous reste de moyens où nous le pouvons plus qu’en la multitude de ces points chauds où nos vies et nos intérêts sont menacés. Et nous affichons nos hésitations urbi et orbi alors que la situation appelle une guerre de coalition discrète mais sans délais et sans merci.

Et voilà que « ces féroces soldats viennent jusque dans vos bras, égorger vos fils, vos compagnes ». Chanter la Marseillaise et proclamer notre compassion pour les victimes semblent être maintenant nos deux principaux modes d’action.

Comme ce Maréchal qui, avec une lanterne, cherchait son armée perdue, nous essayons de trouver les moyens d’être mieux renseignés, de protéger les foules, de sortir un à un les bons citoyens de ce « sentiment d’insécurité » qui les tarabuste depuis des années.

Il nous faudrait pour cela trier amis et ennemis potentiels, de l’intérieur et de l’extérieur. Mais c’est une impossible sélection car, dans la société comme dans le monde, tout tend à s’imbriquer et à ne devenir « extricable » que par contrainte ou violence. Les pays démocratiques transigent et soumettent leur économie à l’autoritarisme de fait des plus puissants.

Pour vendre des avions ou acheter du pétrole, il faut désormais se vêtir de lin blanc, ne pas se risquer à faire l’exégèse des sourates, ne pas être trop regardant sur les comportements des partenaires.

Il sera difficile pour les démocraties de ne pas être submergées par les abus et exactions de toutes sortes et de toutes provenances, notamment le terrorisme, sans une restauration de l’autorité.

Il ne s’agit pas pour le citoyen de virer à droite comme le claironnent ceux qui prospèrent dans le désordre, mais d’éviter que par les délais, les recours de justice, les effets d’ambiance, l’état de droit protège mieux les coupables que leurs cibles.

Il ne s’agit pas d’isoler notre économie, de fermer les frontières, de proscrire les migrations, mais de prendre promptement les précautions qui, par inconscience, inconséquence ou angélisme, furent omises en préalable de l’ouverture.

Les Européens et leurs représentants ne semblent pas avoir pris conscience que l’Europe est attaquée en ses points faibles que sont la désunion et l’inaptitude à mettre en œuvre une politique commune économique, fiscale, sociale, de sécurité, de défense.

Trois conclusions s’imposent en constatant l’incapacité du monde occidental à éradiquer la barbarie d’aujourd’hui :

• Si l’état d’esprit des alliés des années quarante avait été celui des alliés d’aujourd’hui, l’Europe n’aurait jamais vu la fin de la barbarie nazie ;

• Les séquelles des deux guerres mondiales ne sauraient servir de prétexte à tel ou tel des membres de l’union européenne, ou de ses alliés, pour faire cavalier seul et s’exempter de l’effort, financier et humain, d’une défense commune ;

• En voulant ne fâcher personne on finit par faire le malheur de tous en laissant libre champ aux cavaliers de l’apocalypse.

Oui, c’est la guerre. La Guerre Éparse que, selon nos ennemis, nos faux-amis et nos faux-frères fourvoyés par leurs haines, nous aurions voulue et méritée.

Pierre Auguste 
Le 28 septembre 2016

 

Bonne rentrée à tous !!!

cheminL’été a été calme pour un grand nombre d’entre vous, nos statistiques nous l’ont montré.

Il faut dire que divers événements survenus au cours de l’année écoulée et le début de l’été ont atteint le moral de chacun et il était nécessaire pour tous de faire un vrai break.

Les signes de reprise que nous avions perçus avant les vacances réapparaissent depuis quelque jours. Ils montrent un pays vivant, qui a une grosse envie de vivre et de se projeter.

Nous percevons que chacun apprend progressivement à conduire l’action au milieu des incertitudes car c’est le seul moyen de ne pas disparaître.

Bon courage à chacun et chacune pour cette rentrée.

Bonne rentrée à tous !!!

 

Quelle chance !!!

75 titanic ...“Je n’ai pas eu de bol”... Chacun a entendu cette expression au travail, à la maison, dans les médias, Que cache le plus souvent cette locution ?
Elle sous tend tout d’abord le résultat d’une action comportant des risques, perçus ou non. Ce résultat est identifié comme un échec ou un semi échec, plus globalement un écart entre les attentes et les résultats concrets obtenus.
Ceci peut provenir d’une erreur d’objectif ou bien d’une erreur de chemin emprunté pour atteindre l’objectif : de moyens mis en oeuvre. Certes, des événements intérieurs et extérieurs au périmètre de l’action peuvent interférer, mais il est de la responsabilité de l’initiateur de l’action d’étudier les risques par cercles concentriques...

Read more...

 

Offre spéciale de rentrée

reprise de rentrée

30 jours supplémentaires gratuits de diffusion de votre offre d'emploi pour chaque pack recrutement

(Offre valable jusqu'au 30 Septembre)

Vous rentrez de vacances, l'activité redémarre sur les "chapeaux de roues", pour fêter la rentrée, Enligne vous propose 30 jours supplémentaires sur toutes ses offres.

Profitez maintenant de l'offre spéciale

 

Les pompiers pyromanes

heroChacun connaît quelqu’un, qui, après avoir déclenché une simple bourde ou une grande catastrophe, se félicite bruyamment de son héroïsme d’avoir corrigé le problème prévisible de tous.

Vous pouvez facilement observer ce comportement chez certains de vos enfants, vos collègues, collaborateurs, fournisseurs ou une partie du personnel politique de tous bords...

Read more...

 

prélèvement mensuel

Single Euro Payments Area logo.svgA la demande de certains de nos clients, nous avons mis en oeuvre un système de prélèvement automatique mensuel pour nos solutions de recrutement annuels. Il permet de soulager la trésorerie et d'optimiser les processus de recrutement.

Ainsi, le pack intégral 1 an peut maintenant être débité de votre compte par prélèvement de 126 euros ttc par mois ( 105 €ht + 21€ de tva).

Le pack stagiaire 1 an peut vous être débité mensuellement pour 24 euros ttc par mois (20€ht + 4€ de tva).

Cette offre s'applique aux structures qui recrutent tout au long de l'année : entreprises, institutions, cabinets de recrutement, agence de communication RH...

Pour rappel :
Le pack intégral 1 an vous permet de passer toutes vos offres d'emplois et de stages sur l'ensemble de notre plate-forme ( France et international) pendant 1 an et d'accéder à l'ensemble des candidathèques (emploi et stages) Voir offre complète ici

Le pack stagiaire 1 an vous permet de passer toutes vos offres de stages sur l'ensemble de notre plate-forme ( France et international) pendant 1 an et d'accéder à la candidathèquede stagiaires. Voir offre complète ici

Le processus est simple : passez en ligne la commande annuelle que vous souhaitez.
Puis appelez nous au 07 88 00 24 68 pour que nous vous fassions parvenir l'avenant au contrat et le formulaire de mandat SEPA.
Les prélèvements débuteront le mois suivant.

 

20 ans !!!

anniversaireEnligne fête ses 20 ans.

L'équipe ressent une certaine émotion en repensant à la création de la société.
Elle pense aux centaines de milliers d'utilisateurs auxquels elle a permis de trouver du travail.
Elle pense aussi aux jeunes utilisateurs de ses services qui sont nés en même temps qu'elle.

Comme la nostalgie n'est pas sa posture prédominante, la société pense maintenant aux 20 prochaines années et aux services qu'elle va faire évoluer et proposer à tous.

En attendant, le déploiement international se poursuit avec 

http://enligne-be.com cv, emplois, missions et stages pour la Belgique

http://enligne-ch.com cv, emplois, missions et stages pour la Suisse

http://enligne-uk.com cv, emplois, missions et stages pour le Royaume Uni

 

Humour : Un DRH zélé

 

90_dirigeants2.jpgUn président de société reçoit en cadeau un billet d'entrée pour une représentation de la Symphonie Inachevée de Schubert.

Ne pouvant s'y rendre, il passe l'invitation à Didier G., son Directeur des Ressources Humaines.

Seule condition, que le DRH lui fasse un mémo sur la qualité du concert.

Le lendemain matin, le président trouve sur son bureau le rapport de Didier G., le DRH :

Read more...

 

Licenciement pour faute grave pour un CV mensonger

 juridiqueCa y est, la cour de cassation a jugé le 25 Novembre 2015 que le licenciement pour faute grave était justifié dès lors que l’employé avait volontairement menti sur la réalité de son parcours professionnel antérieur à l’embauche, en particulier sur son CV...

 

Read more...

 

cv, emplois, missions, freelances, stages et stagiaires à l'international

geographiqueEnligne vient de finir la mise à jour du site enligne-int.com.
Ce site est dédié aux offres et aux demandes à l'international.

Vous cherchez des cv, des emplois, des missions, des freelances, des stages ou des stagiaires à l'international, ce site est fait pour vous.

Enligne-int.com

 

Les boussoles sud

75 boussole sudVous connaissez probablement dans votre entourage proche ou éloigné, quelqu’un qui, quelle que soit la décision qu’il prenne, choisit entre deux solutions systématiquement la pire.

Il a le plus souvent un mauvais diagnostic donc forcément un mauvais plan d’action. S’il a un diagnostic juste, il met en oeuvre un mauvais plan d’action. Si le diagnostic et le plan d’action sont justes, il les met en oeuvre trop en avance ou en retard...

 

Read more...

 

Humour de fin d'année

 maisonL'enfer est pavé de bonnes intentions

Un peu d'humour pour attaquer la fin de l'année...

Read more...

 

Pub securite enligne

Un clin d'oeil aux drh en quête de spécialistes de la sécurité

 

JavaScript is disabled!
To display this content, you need a JavaScript capable browser.

 

Résiste !!!

resisteL’état de sidération provoqué par les odieux attentats de ce week-end est un des objectifs des terroristes. Nous l’avons remarqué en Janvier, des événements de ce type provoquent un ralentissement des recrutements.

Le pays résistera mieux s’il redevient fort économiquement et si ses idéaux sont incontestables.

La meilleure réponse collective aux agressions qui ont été perpétrées, passe par des décisions individuelles des entreprises de ne pas laisser déstabiliser l’économie qui redémarre. Nous invitons nos entreprises clientes à ne pas ralentir la reprise des recrutements que nous signalions il y a quelques semaines.

Poursuivez vos recrutements tels qu’ils étaient décidés : c’est la réponse responsable et raisonnée à ceux qui essayent de vous atteindre.

 

Résistez à la tentation de l’attentisme.

Résistez en agissant.

Résistez en recrutant...

 

pub cariste

Un clin d'oeil aux drh en quête de caristes

 

 

Humour : une DRH en enfer

feuUn jour, alors qu'elle marchait dans la rue, une femme DRH à qui tout avait réussi fut tragiquement heurtée par un autobus et mourut. Son âme arrive au Paradis où elle est accueillie par St Pierre.
- Bienvenue au Paradis, dit St Pierre. Ce que nous allons faire c'est vous laisser passer un jour en Enfer et un jour au Paradis et ainsi vous pourrez choisir ou vous voudrez passer l'éternité.


- Je pense que j'ai déjà fait mon choix. Je préfère rester au Paradis dit la femme.
- Désolé mais nous avons des règles.


Et ainsi St Pierre emmena la DRH dans un ascenseur qui descendit en Enfer...

Read more...

 

Le point sur la réglementation des stages au 28 Octobre 2015

vignette stagiairesLe décret relatif à l'encadrement des stages a été publié au Journal Officiel le 28 octobre.
Les règles dépendent de la taille des entreprises.

Ce décret fixe le nombre maximal de stagiaires qu’une entreprise peut recevoir :

- Pour une entreprise de moins de 20 salariés, il est désormais interdit de signer plus de 3 conventions de stages simultanément.

- Pour une entreprise de 20 salariés et plus, le quota est fixé à 15% de l’effectif total “arrondi à l’entier supérieur”.

Read more...

 

Vive l’entreprise !!!

 

jaimemaboite1.pngAu moment ou quelques excités d’une grande compagnie d’aviation civile ont montré une image destructrice de la France, de ses entreprises, et de leur entreprise en particulier, l’excellente étude « J’aime ma boîte – OpinionWay » nous a donné l’envie de faire une déclaration d’amour à l’entreprise.

 

 

66% des Français aiment leur entreprise.

( 73% dans les PME et 54% dans les grands groupes )

 

 

 

Read more...

 

Reprise : le verre à moitié plein

verre moitie pleinC’est l’histoire de deux vendeurs qui se retrouvent dans une ville régionale d’un pays en voie de développement. Ils sont concurrents et commercialisent des chaussures. Tous les soirs, ils se retrouvent dans le seul hôtel restaurant de la région pour manger un morceau, faire le point au téléphone avec leurs directeurs commerciaux respectifs et se reposer après leur tournée. Le premier explique à son chef ...

Read more...

 

Quelques citations à méditer pendant l'été

pharePour continuer sur la mise en oeuvre du changement, voici 19 citations à méditer pendant votre été...

 

 

"Il vaut mieux penser le changement que changer le pansement"

Francis Blanche

....

Read more...

 

Profitez de l’été pour repenser votre activité

préparez vos actionsQuelle que soit votre fonction dans l’entreprise, vous êtes un peu malmené tout au long de l’année. Chaque jour, vous faites face aux actions « normales » d'exploitation et aux urgences. Vous avez globalement peu ou jamais de temps de vous poser pour repenser en profondeur sur votre activité.

Profitez de la période estivale pour réfléchir à ce que vous faites et surtout sur comment vous le faites. Si vous le pouvez, allez même jusqu'à réfléchir à ce que vous devriez faire.

Voici quelques questions qui peuvent être le support de votre réflexion et de votre analyse…

Read more...

 

<< Start < Prev 1 2 3 4 5 6 7 Next > End >>

Page 1 of 7

Accessibilité
Increase Font Size Option 5 Reset Font Size Option 5 Decrease Font Size Option 5
Changer le fond
basic_bleu
Visiteurs
330 Visiteurs connectés